Tout sur les têtes de vaporisateurs pour e-cigarettes

Quels types de têtes de vaporisateurs sont disponibles ?

Elles ne consistent en rien de plus qu’un morceau de fil, de la ouate et tout au plus un manchon en métal ou en céramique et pourtant, elles rendent toute la magie possible : les têtes de vaporisation sont l’un des composants les plus importants de votre e-cigarette, car sans elles, il n’y aurait pas de vapeur. Il en existe d’innombrables variétés, avec différents fils et matériaux de mèche, différentes résistances, sous forme de bobines simples, doubles ou quadruples, sous forme prête à l’emploi ou à enrouler soi-même. Ce n’est pas si facile de les suivre tous. Voici les principaux types de têtes de vaporisateurs et examinons les critères les plus importants à prendre en compte lors du choix d’un serpentin.

Têtes de vaporisateur prêtes à l’emploi et auto-enroulées

Fondamentalement, les têtes de vaporisateurs peuvent être divisées en deux catégories qui diffèrent sensiblement l’une de l’autre : les bobines prêtes à l’emploi et celles que vous devez fabriquer vous-même.

Têtes de vaporisateurs pour vaporisateurs prêts à l’emploi

Les vaporisateurs qui fonctionnent avec des bobines prêtes à l’emploi rendent l’expérience de vapotage simple et directe. Le serpentin chauffant, qui vaporise le liquide, et le matériau porteur, qui conduit le liquide vers le serpentin chauffant, sont installés dans un petit boîtier avec un filetage. Les serpentins se vissent facilement dans le vaporisateur et peuvent être remplacés en quelques étapes simples, si le vaporisateur ne fonctionne plus correctement. Les nouveaux arrivants qui veulent faire leurs premières expériences de vapotage devraient donc absolument opter pour une e-cigarette avec un vaporisateur préfabriqué, car ici, il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de connaissances ni de compétences particulières pour profiter de beaux moments de vapotage. L’inconvénient : pour chaque vaporisateur prêt à l’emploi, seule une sélection limitée de têtes de vaporisateurs avec différentes résistances et conceptions est proposée. Vous devez donc vous fier à ce que les fabricants fournissent.

Bobines en céramique

La plupart des bobines prêtes à l’emploi utilisent une ouate de coton de haute qualité comme matériau de mèche. Entre-temps, cependant, il existe aussi des têtes de vaporisateurs qui, à la place, apportent un boîtier ou un noyau en céramique poreuse et promettent un meilleur goût et une plus longue durée de vie.

Têtes de vaporisateurs pour enrouleurs automatiques

Les têtes de vaporisateurs à enroulement automatique sont une toute autre paire de manches. Au lieu de sortir un nouveau serpentin de la boîte et de le visser dans l’atomiseur, vous fabriquez votre propre tête de vaporisation en tordant un morceau de fil enroulé en un serpentin chauffant, qui est ensuite installé sur la base de votre vaporisateur à enroulement automatique et équipé d’une mèche. Pour savoir exactement comment cela se fait et à quoi il faut faire attention, consultez cet article sur l’auto-emballage.

Du choix du fil d’enroulement et du matériau de la mèche au nombre de tours et à la façon dont vous enroulez votre bobine, vous pouvez complètement déterminer comment vous voulez que votre expérience de la vapeur se déroule. Les têtes de vaporisateurs à enroulement automatique sont donc destinées aux fumeurs avancés qui veulent prendre la baguette magique en main et sont prêts à apprendre les ficelles du métier.

La résistance des têtes de vaporisateurs : combien d’ohms doit-elle avoir ?

Le critère le plus important pour choisir la bonne bobine est probablement la résistance en ohms (Ω), car elle détermine si la tête de vaporisation est adaptée à vous et à votre style de vaporisation personnel. La résistance est déterminée par le type de fil, le nombre de tours et le nombre de serpentins de chauffage. Plus la résistance de votre tête de vaporisateur est faible, plus vous aurez besoin de puissance pour faire briller le fil et plus vous produirez de vapeur lorsque vous appuyez sur le bouton de mise à feu.

En tant qu’utilisateur novice de la vapeur qui vient de passer du tabac à la vapeur, vous attirerez probablement la vapeur dans votre cavité buccale avant de l’inhaler, car ce type de vapeur est le plus similaire à la vapeur du tabac.

Fumer

Ça correspond à une cigarette de tabac. Les vaporisateurs MTL (mouth-to-lung) ou backend nécessitent des résistances plus élevées, de l’ordre de 1,3 à 1,8 ohms et plus. Ces serpentins sont relativement petits et comportent de très petits trous pour le liquide dans le boîtier, ce qui est bien adapté aux liquides plus fins à forte teneur en PG.

Certains fumeurs de fond ont du mal à s’habituer à la bonne technique de tirage et ne peuvent pas se défaire du tirage court et lourd auquel ils sont habitués avec le bâton lumineux. Dans ce cas, une résistance légèrement inférieure de 1,0 à 1,2 Ohm peut être avantageuse.

Les têtes de vaporisateurs avec des résistances inférieures à 1,0 Ohm font partie de la gamme sub-ohm. En règle générale, le domaine des vaporisateurs DTL (direct-to-lung) ou pulmonaires commence ici et, à partir de là, les nuages de vapeur deviennent également plus imposants. Les bobines sub-ohm sont plus grandes que les têtes de vaporisateurs avec des résistances plus élevées et ont des trous plus grands à travers lesquels les liquides plus épais avec une teneur plus élevée en VG peuvent bien s’écouler.

Important : les bobines à très faible résistance doivent également être tirées avec une puissance élevée correspondante et aspirer votre stockage d’énergie plus rapidement vide. Pour le vapotage subohm, vous avez besoin d’un support de batterie puissant avec des batteries à courant élevé qui ont une capacité suffisante. Vous voulez savoir comment trouver un porte-batterie adapté ?

Bobines simples, doubles et quadruples

Les syllabes “Single”, “Dual” etc. vous indiquent combien de serpentins de chauffage ont été installés dans le serpentin. La version standard est le single coil avec un serpentin de chauffage, un dual coil en a deux. Pour un meilleur aperçu, voici un petit tableau :

De quoi s’agit-il ? Comme toujours, tout est question de vapeur. Plus il y a de serpentins qui vaporisent du liquide en même temps, plus il y a de vapeur à la fin et les fabricants se chargent d’en ajouter toujours un de plus. En revanche, il existe des têtes de vaporisateurs dont le boîtier peut contenir jusqu’à 14 bobines ! Les personnes qui s’enroulent elles-mêmes peuvent maintenant acheter des vaporisateurs avec des plateaux d’enroulement sur lesquels il est possible de loger jusqu’à 8 serpentins qui s’enroulent eux-mêmes.

Avec le nombre de bobines, la résistance diminue également, elle est divisée par les bobines. Deux serpentins de chauffage, dont chacun a une résistance de 1,0 Ohm (Ω), totalisent 0,5 Ohm, quatre serpentins ont 0,25 Ohm, et ainsi de suite. Les têtes de vaporisateurs avec de nombreux serpentins sont donc principalement destinées aux vaporisateurs subohm qui veulent vaporiser avec des résistances particulièrement faibles et faire vraiment beaucoup de vapeur. Les Backendampfer qui préfèrent des résistances plus élevées, mais qui veulent quand même un peu plus de vapeur, peuvent se réjouir des doubles bobines appropriées.

Têtes de vaporisateur à mode de température

Si vous aimez vaper en mode TC, vous aurez besoin d’une tête de vaporisateur dont le fil est adapté à la vaporisation à température contrôlée, car cela n’est en aucun cas vrai pour tous les types de fil. Les types de fils les plus courants pour le mode temp sont le titane (TI), le nickel (NI) et l’acier inoxydable (SS). Le mode température n’est pas seulement réservé aux auto-vapers, de nombreux fabricants proposent désormais des bobines prêtes à l’emploi pour le vapotage à température contrôlée.

Que sont les bobines en maille ?

L’un ou l’autre peut connaître le mesh comme un matériau à mèche pour les bobines auto-enroulées. Récemment, cependant, il existe aussi des têtes de vaporisateurs dans lesquelles non pas la mèche, mais le serpentin de chauffage a été remplacé par un grillage fin. La bande étroite est faite de matériaux typiques des vaporisateurs, comme le Kanthal, le NiChrom ou l’acier inoxydable. Il est torsadé en une boucle étroite et un matériau à effet de mèche, généralement de la ouate de coton, est ajouté. Comme le treillis métallique a une très grande surface, il offre une grande surface d’évaporation et donc un développement de la vapeur de première classe, ce qui est déjà perceptible à des puissances plus faibles grâce à la faible masse.

Les serpentins en maille sont également réputés pour durer plus longtemps que les têtes de vaporisateur traditionnelles. Si vous voulez essayer les nouveaux serpentins prometteurs, vous ne devez pas nécessairement acheter un nouveau vaporisateur : il existe déjà des serpentins en maille prêts à l’emploi, qui sont également compatibles avec les anciens modèles.

Les têtes de vaporisateurs peuvent-elles être brûlée ?

S’il y a trop peu de liquide dans le réservoir et que la tête du vaporisateur est ” vaporisée à sec “, il peut arriver que la mèche à l’intérieur du serpentin commence à se cokéfier. Cela se remarque généralement par un goût de brûlé. À très haute puissance, la ouate peut même prendre feu. Par conséquent, il est préférable de remplir le liquide à temps et de ne pas vider le réservoir jusqu’à la dernière goutte !

Une chose similaire se produit si vous allumez la tête de votre vaporisateur avec trop de puissance.

En général, les fabricants de bobines prêtes à l’emploi précisent la plage de puissance dans laquelle un fonctionnement sûr est possible. Cette valeur ne doit pas être dépassée. Dans le cas d’une bobine brûlée, il suffit de la jeter et de la remplacer. Les auto-enrouleurs ont l’avantage de n’avoir souvent qu’à remplacer la mèche brûlée et à recuire brièvement la bobine avant de continuer à vaporiser.

Ce site vous donne un meilleur aperçu du monde des têtes de vaporisateurs avec cet article. En définitive, le choix du bon serpentin est bien sûr une décision individuelle. Après tout, le choix ne serait pas si vaste si les fumeurs n’avaient pas autant de préférences et d’exigences différentes.