Publié le : 21 mai 202110 mins de lecture

Les systèmes POD sont avant tout une chose : le ticket d’entrée idéal dans le monde de la vapeur pour les personnes qui veulent enfin tourner le dos aux cigarettes. Pour que le passage du fumeur au vapoteur fonctionne durablement, il est particulièrement important au début que vous choisissiez une e-cigarette qui représente un remplacement adéquat de la fumée, afin que vous ayez rapidement un sentiment de réussite.

Les systèmes POD sont conçus pour imiter le plus fidèlement possible le processus familier de la cigarette, ce qui rend la transition particulièrement confortable et facile. Grâce à leur conception légère et compacte et à leur manipulation extrêmement simple, les e-cigarettes avec POD constituent également une solution de remplacement intéressante pour les fumeurs expérimentés en déplacement. Dans cet article, on souhaite vous présenter de manière exhaustive ces petits appareils à vapeur intelligents et vous expliquer leurs avantages et leurs inconvénients.

Les systèmes POD comme intermédiaire pratique entre l’équipement jetable et l’équipement professionnel

La déception et les exigences excessives sont les causes les plus courantes d’un passage raté de la fumée à la vapeur. Les e-cigarettes jetables, appelées cigalikes de conception ancienne, que l’on trouve de temps en temps dans les stations-service ou dans le bureau de tabac du coin, sont simples à utiliser, mais leur construction bon marché et leurs très petites batteries ne répondent souvent pas aux attentes avec lesquelles elles sont achetées. Il en va de même pour les vape pens, des e-cigarettes en forme de stylo fin proposées par différents fabricants. Bien qu’ils puissent être remplis et rechargés, ils n’ont pas grand-chose d’autre à offrir.

En revanche, les appareils à vapeur puissants et haut de gamme, dont les fabricants disent qu’ils conviennent aux débutants, sont beaucoup trop complexes pour de nombreuses personnes qui cherchent à passer à l’acte. Les personnes qui, auparavant, n’avaient besoin que d’allumer un rouleau de papier bourré de tabac doivent soudain s’occuper de puissances, de résistances et d’un flux d’air réglable et ne peuvent pas s’en sortir. Les systèmes POD constituent un moyen terme avantageux, car ils combinent les caractéristiques des deux variantes pour les débutants : ils apportent la simplicité d’une cigarette, mais offrent une performance de vapeur convaincante et disposent d’une batterie rechargeable d’une capacité suffisante pour plusieurs heures de plaisir de la vapeur. En outre, les petits vaporisateurs légers sont disponibles dans de nombreuses couleurs et formes différentes, de sorte que chacun peut trouver quelque chose qui lui convient.

Structure et fonction des systèmes POD

Les e-cigarettes avec POD sont des appareils modernes tout-en-un et sont généralement livrées avec tout ce dont vous avez besoin pour fumer. Il n’y a rien à régler ou à sélectionner, l’opération est presque évidente : les petits dépôts pour le liquide, appelés POD, sont pré-remplis ou peuvent être remplis de jus de vapeur. Le point fort : l’unité de vaporisation est intégrée au POD, il suffit donc de la brancher sur le support de batterie. Et vous êtes prêt à partir. Si le POD est vide, il est simplement échangé contre un nouveau. De cette façon, vous avez toujours un vaporisateur frais au départ et vous pouvez facilement passer d’une saveur à une autre en remplaçant simplement les PODs. Les dépôts prêts à l’emploi peuvent être achetés avec et sans nicotine.

Ici, vous avez à votre disposition une sélection limitée de saveurs populaires. Le liquide nicotiné contenu dans les PODs prêts à l’emploi a également la réputation d’être particulièrement compatible, puisqu’il contient ce qu’on appelle des sels de nicotine. Ce que c’est exactement, vous pouvez le découvrir ici. À noter qu’il est bien sûr possible d’utiliser les PODs pour l’auto-remplissage plusieurs fois. Dès que vous remarquez un changement de goût ou qu’il ne fait plus de vapeur correctement, il est temps de changer de POD.

Le système de tirage automatique pratique

Comme les dispositifs de cigarettes jetables ou les stylos à vape, de nombreux dispositifs POD ont un tirage automatique. Cela signifie que dès que vous tirez sur votre e-cigarette, l’alimentation électrique est activée et le liquide est transformé en vapeur, que vous pouvez ensuite inhaler. C’est très proche de fumer une cigarette de tabac. Cela permet aux futurs ex-fumeurs de s’habituer plus facilement au nouveau stimulant. Toutefois, il existe également des systèmes POD dotés du bouton d’alimentation qui a fait ses preuves. En règle générale, les systèmes POD sont conçus pour le vapotage de bouche à poumon (MTL), ce qui correspond à la technique de tirage de la plupart des fumeurs. Vous pouvez en savoir plus sur les différentes techniques de tirage pour les e-cigarettes ici. Ces petits appareils produisent une quantité modérée de vapeur, ce qui vous permet d’obtenir un goût agréable et un flash de nicotine plaisant. Cependant, vous ne pourrez pas embrouiller la zone piétonne avec elle.

Systèmes POD : avantages et inconvénients des petits producteurs de vapeur

Évidemment, toutes les catégories de solutions de vapotage ont leurs côtés positifs et négatifs. Ce qui parle pour et contre les e-cigarettes ultralégères, on l’a résumé ici pour vous. Bien entendu, c’est à vous de décider quels points sont décisifs pour votre évaluation des systèmes POD.

La simplicité :

Le plus grand avantage des petits appareils à vapeur est probablement leur très grande convivialité, qu’ils doivent à leur conception simple. Il n’y a pas de réglages de puissance ou de fonctions ajustables. Il n’est pas non plus nécessaire de dévisser l’appareil pour remplacer les têtes de vaporisation ou recharger le liquide. Les systèmes POD à tirage automatique ne nécessitent même pas d’appuyer sur un bouton pour vaporiser. Il suffit de cliquer les cartouches contenant le liquide sur le support de la batterie. Si un POD est vide ou ne fonctionne plus de manière satisfaisante, il est remplacé par un nouveau.

Taille et poids :

Les systèmes POD se distinguent par leurs petites dimensions et sont de véritables poids plumes. Cela en fait le compagnon idéal pour les déplacements, et c’est pourquoi même les vapoteurs expérimentés aiment s’en servir. Ils se glissent dans n’importe quelle poche de chemise ou de pantalon et ne pèsent pas beaucoup plus qu’un stylo à plume.

Pas de fuite de liquide :

Alors que les bons vieux stylos à vape et de nombreux réservoirs standard doivent faire face à des fuites de liquide, qui peuvent également causer d’autres problèmes, comme des interrupteurs à vide bloqués pour le tirage automatique, les utilisateurs des systèmes POD modernes sont épargnés. Correctement remplies et scellées, les cartouches pratiques sont presque étanches.

Une capacité de batterie suffisante :

Les cigaliers et les stylos à vape de l’ancienne génération étaient généralement équipés de batteries d’une capacité maximale de 180 mAh. Cela peut suffire pour quelques pauses cigarettes et quelques bouffées sur le pouce, mais pas beaucoup plus. Les batteries des systèmes POD actuels durent beaucoup plus longtemps. La capacité de 300 à 700 mAh permet d’obtenir plusieurs heures de plaisir de la vapeur.

Les inconvénients

Faible capacité : avec un petit appareil, il y a bien sûr moins d’espace pour le liquide. Les cartouches des modèles particulièrement petits contiennent souvent moins de 1 ml de liquide, et même les POD plus grands s’arrêtent à 2 ml. Un vaporisateur à réservoir de taille moyenne contient environ le double de cette quantité. Il n’y a donc pas de mal à avoir toujours quelques PODs supplémentaires avec soi.

Capacité de la batterie relativement faible : comment se fait-il qu’on n’ait pas mentionné ci-dessus la capacité suffisante de la batterie comme un avantage ? En effet. Mais il n’a jamais été question d’exceptionnel. Avec une BoxMod standard de 1000 mAh, les petites e-cigarettes ne peuvent pas suivre. Les personnes qui aiment consommer beaucoup de vapeur en déplacement devraient donc envisager d’acheter une banque d’alimentation ou un deuxième appareil.

Plus de déchets : comme les vaporisateurs des systèmes POD sont intégrés aux cartouches, celles-ci doivent être remplacées lorsqu’elles ne vaporisent plus. Les POD qui ne peuvent pas être rechargés doivent être éliminés dès qu’ils sont vides, même si le vaporisateur peut encore être fonctionnel. Cela crée plus de déchets qu’un vaporisateur standard à bobine pré-remplie, où seul un petit composant, la tête du vaporisateur, doit être remplacé.

Le design simple, l’utilisation intuitive et la construction pratique et légère font des systèmes POD des appareils d’entrée de gamme optimaux pour les personnes qui veulent se familiariser avec le monde des e-cigarettes, mais qui n’osent pas encore se lancer dans un appareil standard sophistiqué avec vaporisateur et BoxMod. Les chasseurs de nuages endurcis ne pourront probablement pas être sortis de derrière leurs puissantes machines à brouillard.

Les vapoteurs qui aiment avoir un contrôle total sur leur expérience de la vapeur et personnaliser la sortie, la température, le flux d’air et la distribution du liquide en fonction de leurs besoins personnels ne seront probablement pas heureux avec un système POD non plus. Cependant, les vapoteurs expérimentés qui recherchent une petite e-cigarette à emporter ou un second appareil sans souci peuvent s’amuser beaucoup avec les vaporisateurs légers. Ils apportent suffisamment de puissance pour produire de beaux nuages de vapeur, ce qui garantit également un bon goût et un flash nicotinique perceptible. La capacité de la batterie est suffisante pour plusieurs heures de plaisir de la vapeur.